Actualités Sécu

Actu sur mes droits

La Sécu vous aide pour passer votre BAFA

Diplôme utile notamment au moment des jobs d’été, le Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) permet de travailler en centre aéré ou dans des colonies de vacances. Pour autant passer le BAFA n’est pas forcément donné à tout le monde car cela demande un investissement financier important. La Sécurité sociale peut vous aider à le financer. Comment ? On vous en dit plus.

Pourquoi passer le BAFA ?

Le BAFA est un brevet reconnu et délivré par l’Etat qui permet d’encadrer des enfants et jeunes enfants pendant la période des vacances ou aussi avant et après l’école lors des temps périscolaires. C’est une formation relativement courte et pratique (à faire sur 30 mois maximum). Accessible dès 17 ans, elle se déroule en 3 étapes après s’être préalablement inscrit sur jeunes.gouv.fr/bafa-bafd :

  • Une formation générale de 8 jours où on apprend l’essentiel de ce qu’il y a à savoir pour travailler auprès des jeunes publics.
  • Un stage pratique de 14 jours à faire dans les 18 mois après la formation générale. Ce stage consiste à rejoindre une équipe pour se mettre en condition réelle d’animation.
  • Une phase d’approfondissement de la formation générale (6 jours) ou de qualification dans un domaine spécialisé : surveillant de baignade, voile, canoë-kayak (8 jours) en fonction du projet professionnel du candidat

Le BAFA est un véritable investissement. Comptez entre 350 et 500 € par session (formation générale et approfondissement), soit un coût global de 700 € à 1.000 €. Mais des aides financières sont proposées pour vous donner un coup de pouce.

Quelles sont les aides versées par la Sécu ?

Les Caf (pour les personnes rattachées au régime général) proposent des aides pour financer le BAFA. Pourquoi ? Pour contribuer au développement de la qualité de l’encadrement dans les accueils collectifs qui reçoivent des enfants et des adolescents pendant leurs temps libres et pour vous aider à vous impliquer dans la vie d’un quartier, d’une commune, auprès de mineurs.

Elles proposent le versement d’une aide financière de 91.47€. Cette aide peut être complétée par le versement de 15.24€ si vous suivez, au cours de la phase d’approfondissement, une formation centrée sur l’accueil du jeune enfant.

Les aides au BAFA fonds commun sont calculées pour l’année 2018 sur la base des coûts plafonds suivants, soit :

  • 520€ pour la session de base
  • 320€ pour la session d’approfondissement
  • 440€ pour la session de qualification

Votre Caf peut également verser une aide complémentaire, en plus de celles détaillées ci-dessus. Les dispositions varient d’un département à l’autre, pensez donc à vous renseigner.

Pour les personnes rattachées au régime agricole, certaines caisses MSA vous proposent une aide pour financer votre formation BAFA/BAFD, sous certaines conditions. Avant de vous inscrire, contactez directement votre caisse MSA pour savoir si votre caisse propose cette aide et si vous pouvez y prétendre.

Comment la demander ?

Adressez-vous à votre Caf ou votre MSA qui vous fournira un formulaire de demande d’aide à la formation Bafa.
Dans un délai maximum de trois mois, après votre inscription à la session de qualification ou d’approfondissement, vous remettrez à la Caf votre demande d’aide complétée des justificatifs de votre formation générale, de votre stage pratique et de votre inscription à la session d’approfondissement ou de qualification.

Attention, la Sécurité sociale n’assure pas vos inscriptions à la formation et aux stages.

En savoir + sur les aides au BAFA proposées par les Caf.