Actualités Sécu

#ActuSécu

Lancement d’une consultation citoyenne sur la réforme des retraites

Parce que le système de retraites c’est l’affaire de tous, le Haut-Commissariat en charge de la réforme des retraites a lancé une consultation citoyenne afin que chacun puisse s’exprimer sur la prochaine réforme. Une plateforme de consultation a été ouverte le 31 mai et des ateliers seront organisés jusqu’à fin octobre. Vous souhaitez comprendre les enjeux de la réforme ? On vous fait un rapide topo.

Pourquoi lancer une réforme des retraites ?

Le système français de retraites, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est un produit de l’histoire. Mis en place après la Seconde Guerre mondiale, il répondait à un besoin de société : Garantir à toutes les personnes ayant travaillé durant leur vie un revenu décent le moment venu où leur âge ne leur permettrait plus de pratiquer une activité professionnelle pour subvenir à leurs besoins.

Cette exigence de société est toujours d’actualité, mais le système tel qu’il a été construit à l’époque ne semble plus adapté à la société que nous connaissons aujourd’hui.

Un système complexe et difficile à lire

Le système actuel de retraites souffre de complexité. Il n’y a pas moins de 42 régimes de retraites qui composent le système organisé autour d’une logique professionnelle : c’est notre activité professionnelle qui va définir notre future retraite et notre interlocuteur qui sera en charge de verser notre pension de retraite.

Cette construction ne semble plus adaptée aujourd’hui à notre réalité et l’évolution de nos modes de vie dans la société. Les Français n’ont plus une seule vie professionnelle, ils sont de plus en plus mobiles. Les carrières sont désormais multiples. A la différence des anciennes générations qui exerçaient tout au long de leur carrière le même métier, les nouvelles générations se retrouvent de plus en plus avec des carrières variées. Cette multiplicité de parcours rend plus difficile la lisibilité du système actuel. Comment préparer et assurer une retraite équitable pour tous quand nos parcours professionnels hétérogènes font intervenir plusieurs interlocuteurs, plusieurs régimes de retraite ayant chacun des règles spécifiques ? Comment faciliter le calcul des retraites et garantir une retraite équitable pour tous quand les règles diffèrent selon les statuts professionnels ?

Simplifier, rendre le système universel et soutenable dans le temps

Le projet de réforme lancé ces derniers mois a pour objectif de rendre le système de retraite universel. Il s’agira de passer à un système dans lequel un euro cotisé donnera les mêmes droits pour tous, peu importe le statut professionnel et les métiers que l’on a exercé.

Tous les régimes professionnels seront concernés (salariés, indépendants, agriculteurs, fonctionnaires, parlementaires etc.) par la mise en place de règles communes. Les spécificités de certaines activités professionnelles pourront toutefois être prise en considération.

Ce nouveau système devra aussi permettre de s’adapter aux mutations de la société : augmentation de l’espérance de vie, mutations démographiques, perspectives économiques pour les prochaines décennies, mobilités des parcours professionnels tout en gardant son principe socle de la répartition.

Le système par répartition est un système dans lequel les retraites d’aujourd’hui sont payées par les cotisations d’aujourd’hui. La charge des pensions est donc « répartie » entre les travailleurs d’aujourd’hui et le produit des cotisations est « réparti » entre les retraités d’aujourd’hui.

Une réforme construite avec la société

 

Parce que la retraite c’est l’affaire de tous, Jean Paul Delevoye, haut-commissaire en charge de cette réforme a souhaité associer l’ensemble des citoyens à la construction du projet qui sera présenté l’année prochaine aux parlementaires.

Depuis le 31 mai, chacun a la possibilité de proposer, de commenter et de voter sur le site participez.reforme-retraite.gouv.fr sur onze grandes questions qui nous sont posées.

Parmi toutes les questions évoquées, une question concerne spécifiquement les jeunes, acteurs du système de demain : “Faut-il améliorer l’acquisition des droits pour les plus jeunes ?”

En effet, de nombreuses interrogations ou inquiétudes peuvent résider chez les plus jeunes générations. “Quelles perspectives pour nous en termes de retraite alors que les carrières professionnelles débutent de plus en plus tard ? Comment garantir la pérennité financière du système alors qu’il y a de plus en plus de retraités ? “. Toutes ces questions et vos propositions pourront être remontées via la plateforme en ligne jusqu’au 25 octobre. Faites donc entendre vos voix.

A l’issue de cette première phase de concertation, le Haut-Commissariat à la réforme des retraites analysera l’ensemble des propositions remontées via la plateforme en lien avec un partenaire indépendant, répondra aux contributions les plus soutenues sur la plateforme et mettra en avant dans ses préconisations les propositions portées par les citoyens.

Construisons ensemble le système de retraite de demain.