La complémentaire santé solidaire (CSS) permet aux personnes qui disposent de faibles ressources d’avoir accès à une prise en charge de leurs dépenses de santé normalement assumées par une complémentaire santé alors qu’ils n’ont pas les moyens de souscrire un contrat « classique » auprès d’un assureur privé. Elle est venue remplacer, depuis le 1er novembre 2019, la CMU-C et l’ACS, les deux précédentes aides pour bénéficier d’une complémentaire santé. Dans certains cas, correspondant à l’ancienne ACS, une participation financière est demandée à l’assuré.