La Sécu au côté de mon handicap

Je suis en situation de handicap, de quelles aides puis-je bénéficier ?

La Sécurité sociale est présente au quotidien pour t’apporter un soutien financier et humain. L’Assurance maladie et les allocations familiales (Caf/MSA) proposent des aides spécifiques. Ces dernières sont complétées par d’autres aides venant, par exemple, des Départements et de l’État. Elles viennent ainsi s’ajouter à tes ressources afin de te garantir un revenu minimal, que tu aies ou non une activité professionnelle.

Quelles aides de la Sécurité sociale ?

  1. L’allocation adulte handicapé (AAH)

L’AAH peut compléter tes ressources pour te garantir un revenu minimal. Pour en bénéficier, il faut :

  • avoir au moins 20 ans (16 ans sous certaines conditions)
  • un taux de handicap d’au moins 50%
  • des ressources ne dépassant pas un certain plafond

Son montant maximum est d’environ 971,37€ par mois (depuis le 1er avril 2023) avec un complément possible en fonction de ta situation. Une majoration pour vie autonome (Mva) de 104,77€ par mois peut également être versée sous certaines conditions (ex : avoir un taux d’incapacité ≥ à 80% et ne pas avoir d’activité professionnelle).

L’aide est attribuée par la MDPH et versée par ta caisse d’allocations familiales (Caf).

Pour tout savoir sur l’AAH, rends toi sur la page dédiée de la Caf ici !

Depuis le 1er octobre 2023, l’AAH est déconjugalisée, ce qui a modifié le mode de calcul de l’allocation pour les personnes vivant en couple. Ainsi, 120 000 personnes handicapées en couple ont vu leur allocation augmenter. Pour rappel, près de 1,3 million de personnes bénéficiaient de l’AAH fin 2021.

2. La prestation de compensation du handicap (PCH)

La PCH est une aide destinée à la prise en charge de certaines dépenses directement liées au handicap. Il peut s’agir par exemple :

  • des aides humaines (recours à une tierce personne)
  • des aides techniques (achat/location de fauteuil roulant…)
  • de l’aide à l’aménagement de ton logement
  • de l’aide au transport et à l’aménagement de ton véhicule
  • de l’aide à l’acquisition d’un animal participant à ton autonomie

L’aide est personnalisée et modulable en fonction de tes besoins. Elle est attribuée via a MDPH et versée par ton département.

3. La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)

La RQTH te permet de bénéficier d’avantages aussi bien pour ta recherche d’emploi que pour le conserver. Tu pourras par exemple accéder à :

  • des stages de réadaptation ou de rééducation
  • des contrats d’apprentissage
  • des aménagements d’horaires ou du poste de travail
  • des soutiens spécialisés

4. La carte mobilité inclusion (CMI)  

La CMI atteste de ta situation d’handicap. Elle te donnera ainsi le droit à certains avantages et facilitera ta vie quotidienne. Par exemple :

  • avantages fiscaux
  • réductions dans les transports en communs et places réservées
  • priorité aux guichets dans les organismes publics

Le 20 septembre 2023, le site Santé.fr a mis en ligne un annuaire permettant de trouver des cabinets médicaux et paramédicaux adaptés à ta situation. Il a pour objectif de favoriser l’accès à l’information et aux soins des personnes en situation de handicap et à besoins spécifiques.

Comment faire pour en bénéficier ?

Tout d’abord, tu devras faire reconnaitre médicalement et administrativement ton handicap à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de ton département. Leur équipe pluridisciplinaire (médecins, psychologues, travailleurs sociaux…) évaluera ta situation et la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) rendra sa décision.

Si ton handicap est reconnu, un taux d’incapacité en % te sera attribué. Celui-ci permettra notamment de vérifier ton éligibilité pour chacune des aides présentées ci-dessus.

N’hésite pas à prendre contact avec ta caisse d’assurance maladie (Cpam/Msa). Elle peut t’accompagner tout au long des démarches à effectuer.

La plateforme monparcourshandicap.gouv t’informe sur tes droits, aides et démarches à accomplir face à une situation de handicap. Tu peux aussi trouver les coordonnées des MDPH directement sur la plateforme.

Le sais-tu ?

Les entreprises de + de 20 salariés doivent respecter une obligation d’emploi de 6% de personnes handicapées au sein de leur effectif.