La Sécu dans les situations difficiles

J’ai des ressources faibles, puis-je me faire aider par la Sécurité sociale ?

Que tu sois sans activité ou que tu exerces une activité professionnelle mais avec des revenus faibles, des aides existent auprès de la Sécurité sociale. On t’explique, par situation, ce à quoi tu as droit et comment la Sécurité sociale peut intervenir pour t’aider.

Je ne travaille pas, et mes ressources sont faibles. A quelles aides puis-je prétendre ?

Si tu as plus de 25 ans, tu peux bénéficier du Revenu de solidarité active (RSA).
Cette aide s’apparente à un minimum social. Elle est versée par les Caisses d’allocation familiales (Caf) ou la Mutualité sociale agricole (Msa) en fonction de ta situation. Des crédits alloués par les départements participent au financement de cette aide. Son montant varie en fonction du nombre d’enfants ou personnes à charge. Pour une personne seule, sans enfant, il est de 607,75€ brut pour la période allant du 1er avril 2023 au 31 mars 2024.

Pour savoir si tu y as droit, un simulateur est disponible sur le site Caf.fr. Tu devras notamment avoir plus de 25 ans (pas obligatoire pour les femmes enceintes ou pour les parents d’au moins un enfant). Pour faire ta demande, tu peux la faire directement après ta simulation sur Caf.fr. Si tu dépends du régime agricole, cela se passe sur Msa.fr.
Pendant la période où tu bénéficies du RSA, tu as droit à un accompagnement personnalisé adapté à ta situation.

Fin 2022, il y avait près de 2 millions allocataires du RSA en France.

Et si j’ai moins de 25 ans ?

Si tu as entre 18 et 25 ans, le RSA « jeune actif » peut t’être attribué si tu respectes certaines conditions, notamment :

  • avoir exercé une activité à temps plein pendant au moins 2 ans sur les 3 dernières années,
  • habiter en France de façon stable,
  • avoir des ressources mensuelles qui ne dépassent pas les plafonds en vigueur.

Je travaille, mais mes revenus sont modestes. Ai-je droit à une aide ?

Oui, tu peux bénéficier de la prime d’activité.

Le sais-tu ?

Le RSA et la prime d’activité sont versés tous les mois. Leur montant est différent selon la situation de chacun. Il est réexaminé tous les 3 mois en fonction des ressources déclarées à ta Caf ou à votre MSA.