Mes droits, mes démarches

Santé

Pourquoi faut-il choisir un médecin traitant ?

À 16 ans, les jeunes doivent déclarer un médecin traitant. Pourquoi et comment le choisir ?

Pourquoi faut-il choisir un médecin traitant

Médecin traitant ?

Généraliste dans la plupart des cas, c’est le médecin auquel vous vous adressez en premier, celui qui centralise votre dossier médical (résultats d’examens, diagnostics, traitements…). Il est le mieux placé pour coordonner votre suivi et vous conseiller. C’est lui qui vous oriente si nécessaire vers un spécialiste. Il est aussi un interlocuteur privilégié, à qui vous pouvez faire part de vos interrogations en toute confidentialité.

Le saviez-vous ? Le parcours de soins coordonnés consiste à confier à votre médecin traitant la coordination de vos soins : respectez-le, le remboursement de vos consultations en dépend !

Comment choisir son médecin traitant ?

S’il est le plus souvent généraliste, le médecin traitant peut aussi être spécialiste.

Il peut aussi exercer en cabinet, à l’hôpital ou dans un centre de santé. Réfléchissez à celui qui sera le plus adapté à vos besoins.

Vous cherchez un médecin en fonction de sa localisation, de ses tarifs ou de ses horaires ? Consultez l’annuaire santé d’ameli.fr

Comment déclarer son médecin traitant à l’Assurance maladie ?

Par télétransmission : le médecin que vous avez choisi peut faire cette déclaration en ligne, sur présentation de votre carte Vitale, lors d’une prochaine consultation à son cabinet.
Via le formulaire « Déclaration de choix du médecin traitant » (disponible auprès de votre caisse d’assurance maladie*).

Jusqu’à votre majorité, le choix du médecin traitant doit se faire en accord avec vos parents.

Pourquoi le consulter en priorité ?

En consultant d’abord votre médecin traitant, vous êtes dans le parcours de soins coordonnés ; en conséquence, vos consultations sont remboursées au taux habituel. Elles seront moins bien remboursées si vous n’avez pas déclaré de médecin traitant, ou si vous allez directement consulter un spécialiste (hors gynécologues, ophtalmologues, stomatologues, psychiatres).
Par ailleurs, si vous êtes loin de votre lieu de résidence, dans une situation d’urgence ou si votre médecin est absent, vous pouvez consulter un autre médecin.

Vous êtes libre de changer de médecin traitant : une nouvelle déclaration auprès d’un autre médecin annulera la précédente

Ce contenu vous a-t-il été utile ? Oui - Non


L'information n'est pas complèteIl y a trop d'informationsAutre